Misrata future capitale de Libye ?

Misrata future capitale de Libye ?

Les récents évènements, et plus généralement ceux qui ont suivi la Révolution de 2011, ont rehaussé la stature de la ville de Misrata, au point que certains pourraient voir en elle la future capitale du pays.

Libya-flag

Avec 3 300 de ses habitants qui ont péri entre février et mai 2011 durant le siège mené par les forces loyalistes, la ville de Misrata a occupé les premiers plans dans la révolution contre Mouammar Kadhafi en 2011, gagnant un statut de ville martyre de la Révolution.

Selon le Conseil national de transition (CNT), 10 000 rebelles au total auraient été tués pendant le conflit. Aujourd’hui la ville se pose en protectrice des principes de la révolution contre ceux qui veulent un compromis et tendent la main aux anciens kadhafistes. C’est pour cette raison que les milices de la ville, régulièrement décrites comme islamistes, ont attaqué le 13 juillet dernier celles de Zintan qui sont pour leur part qualifiées par les médias, de libérales ou de nationalistes. La victoire des milices de Misrata après six semaines d’intenses combats qui leur ont  permis de prendre le contrôle de l’aéroport de Tripoli, a élargi un peu plus l’aura de cette ville dans une Libye en plein chaos.

Mais Misrata dispose d’autres atouts à faire valoir dans la nouvelle Libye. C’est une plaque tournante du commerce international entre l’Afrique, l’Europe et le Proche-Orient, entretenant notamment de forts liens économiques avec le Qatar et la Turquie.Son port, devenu zone franche, a vu son activité augmenter de 73% depuis 2010. Et depuis la destruction de l’aéroport international de Tripoli, Misrata, par son aéroport, est quasiment la seule porte d’entrée du pays par les voies aériennes.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.